Les Spécialistes

S'habiller pour un voyage à vélo par temps froid

© En Échappée

Les Spécialistes

S'habiller pour un voyage à vélo par temps froid

Nous savions qu’une des clés pour réussir ce voyage en hiver était d’investir dans des vêtements techniques adaptés, qui devraient impérativement répondre aux critères suivant :
• Nous protéger contre le froid, la pluie et le vent,
• Évacuer efficacement la sueur,
• Ne pas gêner nos mouvements.

Disposant d’un budget restreint, nous avons porté nos choix sur des articles « marque magasin » d’une grande boutique sportive, en suivant les conseils d’un cycliste confirmé qui lui aussi préparait ses sorties hivernales.

Verdict ? Nous avons passé un excellent voyage, sans souffrir du temps froid.

Contre le froid et le vent, empiler les couches

Conseil n°1 : Pas la peine d’acheter des vêtements très épais, qui risquent de gêner les mouvements. Pour lutter efficacement contre le froid et le vent, il faut empiler les couches !

Notre sélection :

Première couche : apport de chaleur tout en laissant s’évacuer la transpiration
- Un T-shirt à manches longues polaire en polyester et élasthanne,
- Un legging et un cuissard en nylon et élasthanne,
- Un bandeau cache-oreille en polyester et élasthanne.

Seconde couche : lutte contre le vent et la pluie
- Un K-way réfléchissant en polyamide,
- Un pantalon de pluie en polyester,
- Des gants pour cyclistes en polyester et polyuréthane.

Conseil n°2 : Malgré les bonnes qualités respirantes de ces vêtements, il se peut que votre corps soit mouillé par un peu de transpiration. Vous aurez alors un peu froid à l’arrêt. Pour des arrêts très longs, prévoyez au moins un T-shirt à manches longues sec de rechange, voire un gilet.

Protection contre la pluie

Conseil n°3 : L’idée est de garder au sec la première couche de vêtements, qui est au plus près du corps. Pour cela, un K-way fin et un sur-pantalon de pluie suffisent.

Nous avons fait le choix de rester minimalistes au niveau de la protection contre la pluie. Quand il pleut à torrents, il y a peu de chances de rester sec… Nous préférons nous mettre à l’abri et miser sur des vêtements de rechange (notamment des gants et des chaussettes sèches) et des chaussures séchant rapidement (en tissu peu épais).

Le choix des couleurs

Conseil n°4 : En choisissant un K-way réfléchissant, vous faites d’une pierre... quatre coups (protection contre le froid / le vent / la pluie et visibilité sur la route).

Sur les routes, mieux vaut toujours rester bien visibles quand on est à vélo, pour éviter l’accident. En hiver, de plus, la nuit tombe très vite… parfois avant qu’on ait eu le temps de trouver un hébergement !

Pour résumer...

1. Empilez les couches
- Une première couche, près du corps, qui apporte de la chaleur tout en laissant s’évacuer la transpiration,
- Une seconde couche pour lutter contre le vent et la pluie.

2. Restez minimaliste contre la pluie
- Un K-way fin et un sur-pantalon de pluie suffisent,
- Mettez-vous à l’abri et prévoyez des vêtements de rechange et des chaussures séchant rapidement, en cas de très forte pluie.

3. Soyez visibles !
Si vous voyagez l’hiver, la nuit tombe vite. Avec un K-way fluorescent, vous êtes à la fois protégés contre les éléments climatiques et mieux visibles sur la route.

Et pour plus de conseils pratiques, ainsi que des récits de voyage et témoignages de voyageurs, rendez-vous sur notre blog !

Commentaires

Veuillez vous connecter pour pouvoir donner votre avis