Rando-photo

Les superbes routes de la Vallée de la Dordogne Corrézienne

Rando-photo

Les superbes routes de la Vallée de la Dordogne Corrézienne

Cliquez sur le tracé d'un parcours pour en obtenir les détails

Au départ de Beaulieu-sur-Dordogne

J’ai profité d’un long weekend estival pour monter sur mon vélo de route et partager avec vous un petit peu de mon bonheur sur les routes du Sud de la Corrèze ! Eh oui, à chaque fois que je pars sur ces petites routes tranquilles et magnifiques, je me dis que c’est étonnant de ne pas croiser plus de cyclistes dans ce petit paradis. Bon ok, en tant que local de l’étape, je ne suis pas vraiment objectif, mais je vous invite à venir, vous ne pouvez pas être déçus. Non, vous ne pouvez pas...

Bref, 2 « petites » sorties en 2 jours (environ 50 km chacune) pour vous faire découvrir un peu le coin : un itinéraire à l’ouest, pour une sortie spéciale sur routes super tranquilles, et un itinéraire le long de la Dordogne avec retour sur les hauteurs, pour une sortie spéciale sur routes lisses. Le départ et l’arrivée se font à Beaulieu-sur-Dordogne, mon camp de base. Il vous faut flâner dans le village : profitez des cafés sous les platanes de la place du Champ de Mars, de l’imposante abbatiale Saint-Pierre, des petites rues médiévales, et bien sûr des magnifiques bords de la Dordogne à la Chapelle des Pénitents. Une quiétude incomparable !
Les petites rues de Beaulieu
La fameuse abbatiale Saint-Pierre, 12ème siècle
Sous les platanes de la place du Champ-de-Mars
Paysage de rêve au départ de la rando, à la chapelle des pénitents

Sport, découverte, et rencontre avec Miss Limousin...

Ici, chaque sortie vélo peut se révéler un petit challenge. Les parcours enchaînent souvent les côtes. On n'est pas dans les Alpes, mais oui, il faut être assez en forme pour profiter à fond de l'expérience vélo en Corrèze… Si on n’atteint jamais des altitudes folles, le terrain est souvent bien vallonné. Un bonheur sportif et… découverte. Vous êtes largement récompensé par les paysages verdoyants depuis le haut des collines. Superbe ! Au Sud : la vallée de la Dordogne et ses falaises ; à l’Ouest : le Midi Corrézien et le bassin de Brive ; à l’Est : la Xaintrie et les Monts d’Auvergne.

On traverse les bocages sur des routes très tranquilles. Et puis, on fait la rencontre ! La reine des lieux est marron et baraquée. Attention, la vache limousine est vénérée dans le coin. On lui rend hommage, comme à « La Vache qui fume », à la Chapelle-Saint-Géraud. N’hésitez pas à lui glisser des mots doux à l’oreille et à traiter la bête avec tout le respect qu’elle mérite !
Limousine des champs
Limousine entre amies
Limousine au café

Villages et gastronomie

Les noms des villages traversés sentent bon le Sud-Ouest : Astaillac, Sioniac, Bilhac, Puy-d’Arnac. Ou le Massif Central, comme à l’Auvergnassou… Il faut dire qu’on est au carrefour de quelques belles régions, qui ont toutes leurs attraits spécifiques : le Limousin, l’Auvergne, le Quercy, le Périgord. On traverse Argentat, où on admire les magnifiques quais sur la Dordogne et le passage tranquille des canoës. On s’arrête à Curemonte, un des plus beaux villages de France, pour se promener dans ses rues médiévales.

Un conseil : une fois que vous avez fini la balade, revenez pour faire le plein de produits locaux : l’huile ou l’alcool de noix, le vin de mille-et-une-pierres… Et puis, avec un peu de chance, vous trouverez bien un ou deux cèpes en bord de route. Mais ne comptez pas sur moi pour vous géolocaliser les bons coins, y’a des limites.

Allez, je n’en jette plus, il ne vous reste plus qu’à venir. Je vous ai parlé du VTT ? Non ? Bon, ce sera pour la prochaine rando-photo…
Les magnifiques quais sur la Dordogne à Argentat
La montée vers Astaillac
Petit cours d'eau sympathique
École de village
Superbe arrivée sur le village médiéval de Curemonte
Au milieu des champs de noyers
La route de la noix
Vers Beaulieu
Les vignobles des mille-et-une-pierres
Vue sur la vallée de la Dordogne depuis la Xaintrie
Promontoire de Puy d'Arnac
Vallée sauvage de la Dordogne
Jolie route à lacets dans la montée d'Escaravage