Parcours Vélo de Route 
Les trésors cachés de la Vallée de la Dordogne

Fred - Éclaireur

La nature en Corrèze, la vallée de la Dordogne, les villages pittoresques du Lot. Mon parcours vélo route favori dans le coin, et ce n'est pas peu dire ! Attention, pas de tout repos avec des côtes, assez régulières et abordables, mais qui s'enchainent. L'avantage : on tourne autour de Beaulieu-sur-Dordogne, donc il est possible de prendre la tangente et de raccourcir le parcours.
Vélo de Route Difficile distance 100 km elevation 1828 m
On démarre de Beaulieu-sur-Dordogne : la Chapelle des Pénitents, vue sur la Dordogne. Magnifique point de départ !
On traverse tranquillement Beaulieu, à travers ses ruelles médiévales, en passant par l'Abbatiale.
Sortie de Beaulieu : pas vraiment le temps de s'échauffer, on attaque tout de suite les difficultés avec la côte de Sioniac. Pas trop difficile mais un peu plus de 3km de montée quand même, et une 1ère récompense en haut, avec la vue sur le petit village de Sioniac sur la droite et le midi corrézien en face.
On bascule directement avec descente puis remontée en direction de Queyssac-les-Vignes. A l'automne, ça fleure bon le champignon sur cette montée forestière... On descend ensuite via Bilhac pour arriver sur Puybrun.

Nous voilà dans le Lot ! Changement de paysage. On est dans la plaine alluviale de la Dordogne. Quelques km tranquilles avant de traverser le pont de Laprade. Pas de canne à pêche ? Dommage, c'est un bon spot pour pêcher truites, ablettes et goujons (chut).
Là un conseil : faire un petit détour à 2 pas par le village médiéval de Carennac, un des plus beaux villages de France.
Allez, c'est reparti pour un peu de côte, avec la jolie montée vers Magnagues, durant laquelle se découvre petit à petit la vallée de la Dordogne. On arrive là sur le causse du Quercy : murets en pierre le long de la route, moutons ; le climat y est aussi plus sec.
En suivant les petites routes du Causse, la vue finit se dégager, avec le château de Castelnau en toile de fond. Whaouh !

Et on atteint finalement Loubressac, également un des plus beaux villages de France, dont les rues et le cadre paisible ont inspiré le film "Quelques messieurs trop tranquilles".
On descend, sans oublier de se retourner pour voir Loubressac sur son promontoire, et on arrive à Autoire, devinez quoi, un des plus beaux villages de France... Village adorable, on boit un coup à la fontaine, et en fonction des envies on peut également monter à la cascade et admirer le château des anglais, dont la ruine est bien camouflée à même la falaise.
On descend et on prend brièvement 2 routes un peu plus empruntées, avant de tourner sur la gauche pour prendre une petite route qui mène à Prudhommat.
De là, un bon raidillon sur la droite nous emmène à Saint-Michel-Loubéjou.
En haut de la côte, après quelques centaines de mètres et on débouche sur le Château de Castelnau, vu d'en haut. Fantastique ! La luminosité met en valeur la teinte rouge de ses remparts et tours médiévales. Et face à nous on aperçoit le village perché de Loubressac.
Allez, courte descente et on bascule sur Bretenoux, où on peut faire un détour par la place des Consuls, qui abrite sous ses belles arcades le marché de pays.
Puis montée vers Glanes : Pente douce et belle vue sur Bretenoux. On traverse les vignes des Coteaux de Glanes (on vous conseille la cuvée rosé 2014, mais après le vélo hein), pour arriver au village. Puis descente vers Gagnac-sur-Cère et son bourg circulaire.

Notre tour dans le Lot s'achève, mais pas notre sortie. Et là c'est la plus grosse difficulté du jour qui nous attend avec la montée sur le plateau de la Xaintrie. Encore une vue époustouflante depuis Fontmerle ; attention, une fois à Fontmerle la côte n'est pas terminée, et quelques portions difficiles nous attendent encore avant le sommet.
On se promène ensuite sur les hauteurs, avec quelques vues magnifiques sur Beaulieu-sur-Dordogne en contrebas. Ici les toits sont en lause, et l'activité principale est l'élevage du fameux boeuf limousin.
Arrivée au lieu-dit portant le doux nom de l'Auvergnassou. On prend la descente assez longue qui nous amène à Brivezac. Les paysages sont typiques de la vallée de la Dordogne corrézienne, vallonnés et sauvages.

On traverse la Dordogne au pont de Brivezac, on suit un peu la rivière, puis on prend à gauche direction Chenailler. Après un début de montée dans les bois, la vue se dégage et la vision en contrebas de la Dordogne au milieu des collines est somptueuse.
Après le village de Chenailler, où on aura rechargé nos gourdes, on descend vers la plaine de Nonards.
L'écurie se rapproche, mais une dernière montée nous permet d'atteindre Puy d'Arnac.
Comme son nom l'indique, nous sommes là sur un terrain volcanique, et on aperçoit sur le bord des routes la roche des vieux volcans qui affleure.
Derniers efforts, on rejoint Sioniac et on descend vers Beaulieu-sur-Dordogne, avec encore une fois en arrivant une vue plongeante sublime sur le village.

Fin du joli périple. On peut boire un coup tranquillement sous les platanes de la place du Champ de Mars !
Télécharger le fichier GPX
Télécharger le fichier PDF
La chapelle des Pénitents
L'abbatiale de Beaulieu
Carennac
Loubressac
Autoire
La place du marché à Bretenoux
Le château de Castelnau
Beaulieu vue des collines

Prévisions météo - Beaulieu-sur-Dordogne

Aujourd'hui

Ciel dégagé
22°C
 

  53%
  2.1 km/h   SE
Demain

Ciel dégagé
24°C
8°C

  66%
  1.51 km/h    O
Lundi

Légères pluies
24°C
8°C

  86%
  1.81 km/h    NO

Informations complémentaires

Trafic : 100% Sentiers
État des Routes ou Chemins : Des Difficultés Techniques

Commentaires

Veuillez vous connecter pour pouvoir donner votre avis